Monumentales 2016

« À Élie Garro »

Artiste sculpteur plasticien, Jean-Luc Bibolini se passionne depuis très longtemps pour le travail de la matière sous toutes ses formes. Il débute sur le continent africain, champ de tous les possibles, et s'exprime à travers des œuvres en structure composite, pendant sept ans. De retour dans l'hexagone, il se perfectionne en expérimentant les nouvelles technologies qui maîtrisent et dépassent les limites de résistance de la matière dure. 

Aujourd'hui artiste auteur reconnu de certaines institutions et galeristes, il réalise des œuvres aussi bien figuratives, qu'abstraites, travail souvent basé sur le support brut qu'est l'acier, ou encore le mélange de bois et de métal. Malgré le temps qui court Jean-Luc Bibolini n'a pas oublié d'où il vient, sa jeunesse qui a forgé son caractère avec son appartenance au village de Peypin, un territoire à la forte personnalité :

  •  « quand j'étais gamin j'y ai passé une enfance heureuse ; Je me revois encore faire du vélo sur l'ancien terrain où depuis a poussé la ZAC du collet, ou plus tard encore, du moto cross à Valdonne. Mes racines sont là. C'est pour cela que j'ai proposé d'œuvrer à la mémoire d'Élie Garro qui, durant ma jeunesse, représente l'homme ayant fait beaucoup pour sa commune. Il savait être à l'écoute de ses administrés m'ont dit ma grand-mère et mon père qui l'ont bien connu, et pour avoir fait construire nos écoles, c'est grâce à lui que je suis scolarisé à Peypin, sans perdre pour l'enfant que j'étais, les repères sécurisants d'une au cœur de son village. Hommage à Élie Garro».

Sculpture en acier au rond-point Saint-Exupéry à Cavalaire sur Mer.

Donki

Sculpture visible pret d'Aix-en-provence au chateau de Roquefeuille.